bénéficier d'une femme de ménage lorsque l'on est en situation de handicap

Bénéficier d’une aide ménagère lorsque l’on est en situation de handicap

Pour encourager le maintien à domicile des personnes en situation de handicap, plusieurs dispositifs existent pour bénéficier d’une aide ménagère.
Que ce soit au titre de l’aide sociale ou dans le cadre de la Prestation de Compensation du Handicap(PCH), vous y avez peut-être droit si vous êtes une personne en situation de handicap. Dans cet article, retrouvez ces aides en détails ainsi que les différentes conditions d’éligibilité.< /div>

 
 

L’aide ménagère

Les différents dispositifs favorisent le maintien à domicile de la personne en situation de handicap en prenant en charge l’intervention quotidienne d’une tierce personne.
L’aide ménagère se présente sous forme d’heures fixes durant lesquelles le bénéficiaire peut compter sur la présence d’une aide à domicile pour réaliser les différentes tâches de la vie quotidienne : préparation des repas, les courses, le ménage, etc.
 
 

L’aide ménagère au titre de l’aide sociale (ASD)

 

Qu’est-ce-que-c’est ?

Il s’agit d’une aide financière mise en place par les départements et accessible sous certaines conditions. Cette aide se concentre sur l’intervention d’un professionnel au domicile de la personne en situation de handicap.
 

Montant de l’aide

Le nombre d’heures attribuées par semaine est compris entre 30 et 40 heures pour une personne seule et 48 et 64 heures pour un couple. Ce nombre d’heures peut varier en fonction des départements.
 

Participation du bénéficiaire

Le montant de la participation du bénéficiaire s’élève généralement à 5 % du montant du taux horaire facturé par le prestataire.
 

Conditions d’éligibilité

Vous pouvez bénéficier de l’aide sociale (ASD) si :
– Vous êtes âgé(e) de plus de 20 ans (sans avoir atteint l’âge de la retraite),
– Votre incapacité permanente est reconnue à un taux d’au moins 80 %,
– Vous êtes de nationalité française ou vous séjourner sur le territoire en toute légalité,
– Vous ne dépassez pas les plafonds de ressources : vos ressources sont inférieures ou égales au montant de l’AAH (Allocation pour Adulte Handicapé),
– Vous avez besoin d’une aide à domicile pour pouvoir rester dans votre logement.
 

Démarches à effectuer

Pour faire la demande de l’aide sociale, il faut s’adresser au centre communal d’action sociale (CCAS) de la commune où réside la personne handicapée.
 
 

Aide ménagère dans le cadre de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Qu’est-ce-que c’est ?

Prise en charge par les MDPH, cette aide vise à financer toute ou partie des dépenses liées à la perte d’autonomie. L’aide humaine fait partie de son champ d’application.
 

Montant de l’aide

Le montant pris en charge par la MDPH varie entre 14,21 € et 17,77 € par heure.
 

Conditions d’éligibilité

Vous pouvez être éligible à la PCH si :
– Vous êtes âgé(e) de moins de 60 ans,
– Votre taux d’invalidité est d’au moins 80 %,
– Vous vivez dans votre domicile ou en établissement (de santé, social ou médico-social) en France métropolitaine,
– Vous êtes de nationalité française ou vous détenez un titre de séjour en cours de validité.

La MDPH ne prévoit pas de conditions de ressources. Cependant, vos revenus seront requis pour déterminer le taux de prise en charge.
 

Démarches à effectuer

Pour toute demande de PCH, un formulaire doit être rempli et remis à la MDPH, accompagné d’un certificat médical de moins de trois mois.
 
 

Bon à savoir

L’aide ménagère au titre de l’aide sociale n’est pas cumulable avec une aide similaire octroyée par d’autres structures (caisse de retraite par exemple).
Elle reste néanmoins cumulable avec la PCH (Prestation de Compensation du Handicap).

Les sommes versées dans le cadre de l’Aide Sociale sont récupérables sous certaines conditions, sur décision de Président du Conseil Départemental. C’est toutefois impossible si les héritiers sont les parents, enfants ou conjoint du bénéficiaire.

Prestation de Compensation du Handicap ou aide ménagère dans le cadre de l’aide sociale, ces deux dispositifs ont été mis en place pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap et leur permettre de continuer à vivre dans leur logement.

Pour savoir si vous êtes éligible à l’un de ces dispositifs, renseignez-vous dès aujourd’hui auprès des organismes compétents : la MDPH pour la PCH et le CCAS pour l’Aide Sociale.
 
 
 
Emilie SIAUD,
rédactrice bénévole FMH

Soutenez-nous

Événement

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login