“A mon corps dérangeant”, un hymne à l’amour et au corps “différent”

[MAJ 02/05/2014 : La FMH a souhaité aider à pérenniser l’exposition et en est à présent partenaire.”A mon corps dérangeant” vient d’être nommé lauréat du concours Sophot.com de la photographie humaniste et sociale ]

On vous en a déjà parlé sur nos réseaux sociaux cette semaine et on vous a (subtilement) suggéré d’y aller faire un tour à l’occasion du festival organisé par CréDavis “Ma sexualité n’est pas un handicap” les 25 et 26 avril prochain.

L’exposition de Jérôme Deya, à quelques jours de sa première continue de susciter, à juste titre,  un engouement tout simplement euphorisant. Preuve qu’on en a marre des tabous qui étouffent la sexualité des personnes handicapées ( et leur accompagnement sexuel) et qu’on a aussi envie d’un nouveau regard sur la diversité des corps humains mais aussi sur l’amour.

Nos collègues de l’UL FMH 76 de Rouen, en pleine préparation de leur salon Arts et Handicap , ont eux aussi réagi à notre publication sur Twitter et ont demandé des renseignements sur “A mon corps dérangeant”, il fallait donc qu’on en fasse un article !

“A mon corps dérangeant” présentera de 30 à 50 clichés dévoilant la vie sexuelle et affective de personnes handicapées, un sujet rarement traité en photographie. Jérôme Deya a voulu mettre en lumière ces corps “différents” et diffuser ces trésors d’émotions sous la forme d’une “ode à l’amour”. Sans vulgarité, tout en douceur et en poésie, le photographe a su immortaliser ces instants d’intimité  et magnifier ces corps qui exhalent douceur, sensualité, volupté et érotisme avec respect et délicatesse.

2606709588

 Il y a cependant un mais, et il est de taille : pour donner vie à son exposition, Jérôme Deya a besoin du soutien du public. C’est pourquoi il a lancé le financement de son projet sur Ulule, un site de financement participatif européen : http://fr.ulule.com/mon-corps/.

L’objectif de l’opération est de permettre au photographe d’effectuer le tirage, la plastification et le montage d’au moins 32 photos, d’organiser leur transport, de les stocker et de pouvoir faire voyager “A mon corps dérangeant” dans d’autres villes.

Répartis en plusieurs paliers, ce financement a réussi à atteindre la deuxième étape  de sa progression… Mais il reste encore des frais à couvrir.

A l’heure où nous écrivons cet article, 3462€ sur les 6900€ espérés ont été collectés. Si vous souhaitez donner des ailes à “A mon corps dérangeant” et soutenir ce beau projet, filez vite donner un coup de pouce au photographe et contactez-le à cette adresse: contact@jeromedeya.com

Détails des frais de l’expo :

– Tirages, plastification, montage de 32 photos : 3210 €

– Caisses protectrices de transport + location véhicule : 790 €

– Frais de stockage et transport pour 2 expositions supplémentaires en région: 2450 €

– Retirages : 500 €

– Commission Ulule : 8%

 

Site web de Jéôme Deya : http://www.jeromedeya.com/en/accueil.html

Facebook de l’artiste :  https://www.facebook.com/jerome.deya

En savoir plus sur le Crédavis, la sexualité pour tous : http://www.credavis.fr/

Téléchargez la plaquette de l’événement ici

Soutenez-nous

Événement

FMH 44 Nantes : Marché de Noël

Retrouvez l’équipe FMH de Nantes au Marché…
  • 16 - 12 - 2017 10:00am - 06:00pm

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login