Diabète : la lentille de contact intelligente de Google

Avec 1 personne sur 19 atteinte du diabète, c’est le quotidien de plusieurs millions d’individus qui pourrait s’améliorer grâce à ce projet.

C’est en partant du constat affligeant  de  l’International Diabetes Federation selon lequel “le monde est en train de perdre son combat contre le diabète”, que Google a eu l’idée de concevoir ce qui ressemble déjà à une petite merveille : la lentille de contact intelligente, capable de mesurer le taux de glucose contenu dans les larmes.

La mesure du taux de glucose dans le sang est la préoccupation quotidienne des diabétiques. L’effort, l’alimentation ou même la transpiration sont des facteurs qu’ils doivent constamment  prendre en compte dans la surveillance de leur glycémie, et qui les force à la mesurer le plus souvent possible. Les hausses et baisses soudaines de ce taux pouvant avoir de dangereuses répercussions sur leur santé et endommager sur le long terme les reins, le cœur, les yeux et leurs capacités de cicatrisation. Négliger ces contrôles peut avoir de lourdes conséquences.

Seulement voilà, si certains ont fait le choix de l’implant pour mesurer leur taux, la plupart sont toujours obligés  de se piquer le doigt plusieurs fois par jour. Une pratique tout aussi douloureuse que contraignante qui en conduit malheureusement beaucoup à ne pas faire autant de tests qu’ils le devraient.

Beaucoup de pistes ont été étudiées pour remplacer l’analyse de sang, et parmi tous les fluides humains analysés susceptibles  d’indiquer de manière fiable  le taux de glucose, ce sont les larmes qui ont particulièrement retenu l’attention des chercheurs. Le prélèvement quotidien de larmes s’avérant difficilement réalisable, Google a eu l’idée de concevoir une lentille capable de les analyser.

google-smart-contact-lens-1

Les tests sont toujours en cours mais on sait déjà que la lentille , très fine, fonctionne sans fil et comporte des capteurs de glucose capables de réaliser une analyse du taux de glucose par seconde. La lentille contient des puces de la taille d’une paillette et une antenne de la finesse d’un cheveu qui reçoivent l’énergie nécessaire au fonctionnement du dispositif et envoient les infos collectées.  La lentille peut fonctionner avec une application et les chercheurs imaginent déjà lui ajouter un système de petites LED qui s’allumeraient dès que le taux de glucose atteindrait un niveau trop bas ou trop élevé. Tout le matériel électronique est encapsulé entre deux fines couches de lentille de contact pour un confort optimal.

Google est déjà à la recherche de partenaire pour l’aider à concevoir un produit qui puisse être mis sur le marché. Si ils ont déjà conçu la technologie, ils ne pourront seuls en faire un outil commercialisable et auront besoin de spécialistes pour concrétiser ce projet.

chipm ggle lens

sources : Google Blog, cnbeta,

Soutenez-nous

Événement

FMH 44 Nantes : Marché de Noël

Retrouvez l’équipe FMH de Nantes au Marché…
  • 16 - 12 - 2017 10:00am - 06:00pm

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login