Sativex : Mises en garde de l’Académie Nationale de Médecine

Le Sativex, médicament dérivé du cannabis autorisé à la vente le 8 janvier 2014, continue à faire parler de lui. L’Académie Nationale de Médecine a  alerté l’opinion publique ce mardi et a formulé des mises en garde à l’encontre du spray buccal déjà synonyme de soulagement de douleurs pour beaucoup de patients.

Commercialisé dans plusieurs pays, ce médicament est destiné, chez nous, aux personnes souffrant de sclérose en plaques et permet de soulager les contractures sévères qui résistent aux autres traitements. Si il a reçu le feu vert des autorités sanitaires, le Sativex n’en demeure pas moins très encadré pour le moment et est soumis au contrôle d’un neurologue ainsi qu’au suivi d’un rééducateur  hospitalier.

L’Académie Nationale de Médecine appelle cependant à l’addictovigilance et met en garde contre des effets secondaires graves, notamment sur le plan psychique. Elle craint également un “détournement” du médicament dont l’usage pourrait, comme c’est le cas dans d’autres pays, être étendu à d’autres pathologies pour lesquels l’utilisation du Sativex n’a pas fait l’objet d’études suffisantes.

Rappelons que l’académie s’était déjà opposée à la mise en circulation du Sativex qui avait fait l’objet d’un décret adopté le 5 juin2013, porté par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine.

 

Sources : communiqués de l’Académie Nationale de Médecine et du Ministère des Affaires sociales et de la Santé

En savoir plus : Le Sativex en 4 points fondamentaux sur 20minutes.fr

Soutenez-nous

Événement

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login