Stationnement gratuit et sans limitation de durée pour les personnes handicapées

Si la gratuité illimitée du stationnement pour les personnes handicapées est déjà pratiquée dans beaucoup de villes françaises, cette loi s’explique par la nécessité, comme l’a souligné le rapporteur Ronan Kerdraon (PS), de “la généraliser à l’heure où la politique d’accessibilité universelle connaît un second souffle”.

“Il ne s’agit pas ici de faire preuve de condescendance, mais de compréhension de ces difficultés (…) Je veux simplement m’assurer que tout citoyen, quel qu’il soit, handicapé ou non, puisse se déplacer et se garer en toute autonomie”

C’est ce qu’a déclaré Didier Guillaume (PS), l’auteur de la proposition de loi sur le stationnement gratuit et illimité des personnes handicapées.

Jeudi, le Sénat a donc voté à l’unanimité ce texte de loi, soutenu par le gouvernement,  qui doit encore être adopté par l’Assemblée nationale pour pouvoir entrer en vigueur.

Quelques limites ont été cependant apportées au texte. Afin d’éviter des problèmes de stationnement abusif, une durée maximale de stationnement de 12 heures pourra être fixée. Dans les parkings avec bornes d’entrée et de sortie accessibles aux personnes handicapées, un tarif de droit commun ou un tarif spécifique pourra être pratiqué. En ce qui concerne les parkings gérés en délégation de service public, la loi ne s’appliquera qu’à partir du renouvellement des contrats.

Cette loi s’accompagnera d’un meilleur contrôle des badges, aujourd’hui trop facile à usurper . Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée aux personnes handicapées a ainsi déclaré qu’ils seront dématérialisés, simplifiés et mieux contrôlés.

Soutenez-nous

Événement

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login