APA et PCH : laquelle choisir ?

La PCH (prestation de compensation du handicap) et l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont destinées aux personnes en perte d’autonomie due à leur âge ou un handicap. La PCH permet de couvrir une partie des dépenses au quotidien liées à un handicap. L’APA, elle, vient en aide aux personnes de plus de 60 ans en perte de capacités, résidant à domicile ou en établissement. Vous êtes en situation de handicap et souhaitez en savoir plus sur la PCH ? Peut-on cumuler cette aide avec l’APA ? Quels sont les critères pour l’attribution de ces aides financières ? Voici les informations à retenir.

 
 

La PCH — Prestation de Compensation du Handicap : rappel

Qu’est-ce que la PCH ?

La prestation de compensation de handicap est une aide financière attribuée pour faire face à certaines dépenses liées au handicap. Elle est versée par le département. Elle est accordée en fonction des difficultés rencontrées dans les gestes de tous les jours : se lever, se nourrir, se déplacer, se laver, s’habiller etc. La PCH n’est pas destinée à couvrir les frais d’hébergement dans un établissement médico-social ou de santé. 

La PCH comprend 5 formes d’aides : 

humaine
Elle permet de rétribuer une aide à domicile ou de dédommager un aidant familial dans le cas où il devrait renoncer à son activité pour vous accompagner. Elle permet également de participer à la rémunération d’une tierce personne pour vous aider à élever votre enfant si vous êtes en situation de handicap. En cas de cécité ou de surdité, une subvention additionnelle peut être accordée.

technique
Elle vous permet d’acheter ou de louer un équipement (fauteuil roulant par exemple). Vous retrouverez la liste des matériels et des montants sur le site de l’Assurance Maladie.

aménagement du logement
Elle permet de prendre en charge les travaux d’aménagement de votre logement ou de celui de la personne qui vous héberge. 

transport
Elle compense les surcoûts liés à l’aménagement de votre véhicule ou les déplacements pour effectuer vos soins.

aide spécifique ou exceptionnelle
Elle prend en charge les dépenses exceptionnelles comme l’entretien des équipements médicalisés ou de votre fauteuil roulant par exemple. 

animalière
Elle prend en charge les frais liés à l’achat d’un chien guide d’aveugle dressé par un organisme habilité.

 

Qui peut bénéficier de cette prestation ?

L’attribution de la PCH dépend du degré d’autonomie, de l’âge, des ressources et de la résidence de la personne qui en fait la demande. Il faut avoir moins de 60 ans lors de la première demande et résider en France pour être éligible. Cette aide est valable pour 10 ans maximum, ou à vie si l’état de santé ne peut plus s’améliorer. 

Quel est le montant de la PCH ?

L’avantage de la PCH est qu’elle n’est pas soumise à des conditions de ressources, même si son montant peut varier selon le niveau de revenus. 

Si vos revenus ne dépassent pas 27 033,98 € par an, la PCH prend en charge les montants plafonds à 100 %. Si vous gagnez plus, la prise en charge peut atteindre 80%  maximum des montants fixés par la loi.  
 
 

APA – Allocation Personnalisée d’Autonomie : ce qu’il faut savoir

Qu’est-ce que l’APA ?

L’allocation Personnalisée d’Autonomie est une aide financière visant à prendre en charge les frais liés à la perte d’autonomie des personnes âgées de plus de 60 ans, y compris pour les aides à domicile. Les personnes faisant face à des dépenses pour adapter leur logement peuvent en faire la demande. Elle concerne également les personnes hébergées par un proche, un accueil familial, ou dans une résidence autonomie.
 

Qui peut bénéficier de cette allocation ?

Les personnes âgées en perte d’autonomie peuvent faire une demande d’allocation APA à partir de 60 ans. L’allocataire doit résider en France. Un dossier peut être retiré auprès des services du département, de votre CCAS, ou d’un point d’information local dédié aux personnes âgées.

Quel est le montant de l’APA ?

Les services du département évaluent votre perte d’autonomie individuellement à l’aide d’une grille Aggir.
Les montants varient de 31,71 € à 1 807,89 € selon vos revenus et votre degré d’autonomie.
 
 

Le cumul d’aides est-il possible ?


 

Peut-on cumuler PCH et APA ?

Non, il n’est pas possible de cumuler PCH et APA. A vos 60 ans, vous pouvez solliciter l’une ou de l’autre. 
 

Quelles autres aides peuvent être cumulées avec la PCH et l’APA ?

La PCH peut être cumulée avec l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et éventuellement l’Allocation de Solidarité Spécifique (ASS). Si vous avez moins de 20 ans, il est possible de demander l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) en plus de la PCH.

Si vous bénéficiez de l’APA, il est possible de la cumuler avec l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH) ou une rente provenant d’un contrat dépendance souscrit auprès de votre assurance. 
 

Vous avez trouvé nos informations utiles ? Nous vous invitons à partager notre article. Retrouvez sur notre site tous nos articles sur vos droits en qualité de personne en situation de handicap.

 
 
 
Virginie MATHIEU,
rédactrice bénévole FMH

Soutenez-nous

Événement

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login