Personnes âgées : les aides sociales des caisses de retraite

Les caisses de retraite proposent elles aussi des aides sociales pour les personnes âgées.
Cela peut être une solution si vous n’êtes pas éligible pour celles de votre département de résidence.
Ces financements sont eux aussi soumis à des conditions, notamment d’âge et de ressources.
Mais celles-ci ne sont pas uniformes : elles dépendent de la caisse à laquelle vous êtes affilié.
Vous trouverez donc ci-dessous uniquement des informations générales sur ces prestations.
Le seul exemple inclus est celui de l’Assurance retraite, dit régime général, qui concerne le plus grand nombre de retraités.

 
 

Les aides ménagères financées par les caisses de retraite

Voici ce qu’il faut savoir sur les aides ménagères proposées par les caisses de retraite aux personnes âgées. Pour bien comprendre leurs spécificités, une comparaison avec les aides départementales s’impose.
 

Ce qui ne change pas

Les activités financées sont les mêmes que celles de l’aide départementale (entretien du logement et de linge, aide à la toilette …). Les critères du choix de prestataire (organisme habilité ou employé du bénéficiaire), l’organisation des paiements et le processus d’évaluation de vos besoins sont également identiques.
Les modalités de la prestation (heures de présence, tâches effectuées…) sont aussi déterminées au cas par cas selon votre situation. Les décisions sont prises par l’organisme qui finance l’aide.
 

Ce qui change

Les conditions d’éligibilité diffèrent de celles des départements. Mais elles sont propres à chaque caisse de retraite. Contactez celle dont vous dépendez pour en savoir plus. Elle vous informera aussi sur les pièces justificatives à fournir.

À titre d’exemple, voici les conditions à remplir pour bénéficier de l’aide ménagère du régime général :
– être titulaire d’une retraite du régime général à titre principal ;
– être âgé(e) d’au moins 55 ans ;
– rencontrer des difficultés dans la vie quotidienne ;
– ne pas percevoir ou être éligible aux aides suivantes : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ; l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP) ou son remplacement ; la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) ; la Majoration pour Tierce Personne (MTP) ; l’allocation veuvage ; l’hospitalisation à domicile ;
– ne pas être hébergé(e) dans une famille d’accueil.
 

Le montant alloué et votre participation sont déterminés par votre caisse en fonction de vos ressources, selon un barème qui lui est propre. Contactez-la pour connaître le montant que vous pourriez recevoir.

Pour exemple, l’Assurance retraite (régime général) détermine les montants et les participations selon les règles suivantes :
– 20.50 € alloués par jour (20.70 euros en Alsace-Moselle) ;
– 23.40 € alloués pour les dimanches et les jours fériés (23.60 euros en Alsace-Moselle) ;
– Une participation pouvant varier de 10 à 73% des dépenses ;
– Un plafond des dépenses de 1.800 € annuels par bénéficiaire.

Enfin, l’éventuelle récupération des sommes avancées pour l’aide ménagère du bénéficiaire après son décès se fait selon des règles propres à votre caisse. Contactez-la pour en savoir plus.
 
 

Le portage des repas financé par les caisses de retraite

Les aides sociales proposées par les caisses de retraite à leurs assurés en perte d’autonomie incluent, pour certaines, la prise en charge des repas.

Les conditions et le montant des aides varient d’une caisse à l’autre. Vous voulez en savoir plus sur vos droits et sur les documents à fournir ? Contactez directement votre caisse de retraite.
À titre d’exemple, si vous dépendez du régime général : vous pouvez demander une aide humaine (courses…). Servez-vous du formulaire de demande d’aide pour bien vieillir.
 
 

À quelle caisse de retraite s’adresser ?

Vous ne savez pas de quelle caisse de retraite vous dépendez ? Retrouvez ci-dessous celle à contacter selon votre statut :
– Vous êtes retraité du régime général de la sécurité sociale : La caisse d’Assurance Retraite et de Santé au Travail. Pour demander cette aide, vous devez remplir le formulaire de demande d’aide pour bien vieillir chez soi et le déposer à votre caisse régionale de l’Assurance retraite.

– Vous êtes retraité(e) du régime des indépendants : L’agence régionale de la sécurité sociale des indépendants

– Vous êtes retraité(e) du régime agricole : La Mutualité Sociale Agricole où vous pouvez télécharger le formulaire de demande.

– Vous êtes retraité(e) de la fonction publique territoriale et hospitalière : La CNRACL.

Pour demander une aide, vous devez contacter le Fonds d’Action Sociale (FAS) de la caisse de retraite. Vous pourrez ainsi obtenir des informations précises sur vos droits.
 
 
 
Marion TOLLEN,
rédactrice bénévole FMH
 
 
 

Soutenez-nous

Événement

FMH 85 Vendée : Super loto

L’équipe des bénévoles de la Fédération…
  • 02 - 10 - 2022 02:00pm - 07:00pm
  • Saint Hilaire de Lonlay

©2013 FMH - Fédération des Malades Handicapés

User Login